Outrage, de Takeshi Kitano - Retour aux sources et dérouillage en règle

La presse a beau écrire ce qu’elle veut, un cinéphile averti ne peut pas passer à côté d’un Kitano. L’enfant terrible du cinéma japonais, réalisateur, acteur, peintre à ses heures attire irrésistiblement dans son sillage des hordes de détracteurs et une foule d’admirateurs.