Qui sommes nous ?

Le Clan Takeda

En 2004, d’un rêve un peu fou d’une poignée d’internautes, est né le Clan Takeda. Les principes de la communauté étaient de fonder sur le socle de valeurs intemporelles un cercle de passionnés du Japon, et par extension des cultures d’Asie passées et présentes.

En peu de temps, le Clan Takeda a bien grandi. Aujourd’hui, c’est une communauté vivante comptant plusieurs dizaines de membres, établie en France comme à l’étranger, grâce au support numérique, sous l’entité juridique d’une association à but non lucratif. Plus encore, le Clan Takeda est une famille, désireuse d’accueillir chaque jour de nouveaux membres, dotés d'un esprit positif et animés par la curiosité et l'exigence. L’association recherche les passionnés, curieux de découvrir l’Asie, mais aussi de partager leurs connaissances avec les autres membres, et d’apprendre plus encore, au contact des autres.

Découverte, connaissances, partage : le Clan Takeda accueille tous ceux qui voudront s’investir pour faire évoluer notre petite communauté ! Rejoignez-nous, passionnés, prêts à nous faire voyager et rêver…

Suite →

Les membres

  • Noah, alias Isabelle Peltier

    Depuis 2004, le Clan Takeda a grandi. J’ai vu des gens partir. J’ai vu aussi des gens nouveaux, d’autres s’investir, d’autres se chercher pour enfin se trouver ou s’épanouir. J’ai suivi toutes les phases de l’évolution associative avec un plaisir sans cesse renouvelé. J’ai appris les valeurs de découvertes, de rencontres et de partage. Et j’apprends encore des autres, pour mieux apprendre de moi-même.

    Aujourd’hui, un changement de générations s’opère : le Clan doit se renouveler, s’ouvrir et ne pas avoir peur des défis. Il doit aller chercher de nouvelles personnes, dans un élan pragmatique et positif, afin de se transformer, et de ne pas rester sur son passé.

    Je souhaite qu'au-delà d'une communauté évoluant au rythme de ses entités, le mélange des genres nous poussent dans la même direction et mieux, nous soudent ; pour qu'en plus d'être un groupe de travail motivé et dynamique, nous soyons aussi une communauté de gens qui s'apprécient.

  • Tam, alias Émilie Chastel

    J’ai rencontré le Clan Takeda en 2006. Entre nous, ça a tout de suite marché ! C’est la diversité des passions et des personnalités de cette communauté qui m’a fascinée ; et de rencontres en lectures je m’y suis impliquée de plus en plus.

    Le Clan Takeda, c’est un espace de partage, d’échange, de découverte, que ce soit à travers des articles ou « dans la vraie vie » lors de nos rencontres. Et aujourd’hui le Clan Takeda est aussi pour moi un groupe d’amis. Alors quand il fallu lui prendre la main pour continuer à le faire avancer, je n’ai pas hésité. Je souhaite être un pilier pour le Clan Takeda, un socle qui permet à chacun de s’épanouir dans ses passions et un guide pour cheminer ensemble sur la bonne voie !

  • Babas5, alias Cathia Chabre

    On dit toujours qu'il est difficile d'écrire à propos de ce qui nous touche le plus, ce qui est ancré en nous depuis plusieurs années, ce qui nous a vu et fait grandir. Le Clan Takeda a marché sur mes pas comme une ombre nécessaire depuis mes études jusqu'à aujourd'hui. Le Clan Takeda, et tant d'individualités qui ont tracé ses contours, et qui les tracent encore. De ce que je peux retenir de ce trajet parcouru, je retiendrais l'énergie folle - parfois lucide, parfois non - de certains, la capacité que nous pouvons avoir à nous surpasser, les uns portés par le désir et les espoirs des autres.

    Le Clan a sans doute autant de définitions que de membres, c'est ce qui le rend fort et unique. Il y a quelques années, lorsque la difficile tâche d'écrire quelques lignes de présentation m'a été confiée, j'avais défini le Clan Takeda comme "un allié de coeur". Ce qu'il est toujours, et aujourd'hui peut-être plus que jamais.

  • Wagosh, alias Jonathan Kreplak

    L'origami est une discipline magnifique. Avec une feuille de papier, on peut plier une rose, un kangourou avec son petit, une robe, un chevalier et son cheval, et plus encore. Avec un peu d'effort et de travail, je pourrais certainement plier des amis. Ces amis pourraient ensuite plier d'autres amis et m'aider à faire mes pliages. Ensuite mes amis de papiers partiraient à la conquête du monde accompagné de renard buvant du café. Le monde deviendrait une gigantesque feuille de papier que je plierais et...

    Cette histoire n'est pas que folle, c'est celle d'un passionné. Celui-ci veut approfondir sa passion, faire de belles choses avec sans jamais s'enfermer. Le Clan Takeda est la somme d'énergie de ces passionnés. On dépense beaucoup, on rêve beaucoup, mais on apprend et on réalise encore plus. Avec le temps, le Clan Takeda est devenu l'unique compagnon de ma passion. Je lui offre mes pliages et les autres continuent à m'offrir leurs passions en retour. A part plier, je sais maintenant écrire des Haïku, couper (mal) avec un sabre et plus encore.

    J'ose espérer que cette spirale positive continuera encore pour moi, pour nous et peut-être pour vous dans les prochaines années.

  • Bastien, alias Bastien Engelbach

    Lecteur infatigable, j'aime parcourir les espaces infinis qui se déploient aux revers des pages que l'on tourne.

    Rédacteur en chef, d'Asiemute, j'aime à penser que mon rôle est celui d'un passeur. Le Clan Takeda est un formidable espace de partages, de découvertes, une invitation à arpenter l'Asie, à mieux la connaître, qu'il soit question de son passé historique, de ses dernières productions culturelles ou encore de son actualité géopolitique. Au service de cette association, je me propose de contribuer à diffuser nos savoirs sur ces sujets et à accompagner tous ceux qui souhaitent proposer des articles. Découvrir, apprendre, comprendre, connaître et contribuer au partage des savoirs sont pour moi des principes directeurs.